Vendredi 3 août 5 03 /08 /Août 07:59
le-demon-qui-nous-habite.jpg Sans cesse à mes côtés s'agite le Démon ;
Il nage autour de moi comme un air impalpable ;
Je l'avale et le sens qui brûle mon poumon
Et l'emplit d'un désir éternel et coupable.

Parfois il prend, sachant mon grand amour de l'Art,
La forme de la plus séduisante des femmes,
Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes.

Il me conduit ainsi, loin du regard de Dieu,
Haletant et brisé de fatigue, au milieu
Des plaines de l'Ennui, profondes et désertes,

Et jette dans mes yeux pleins de confusion                    
Des vêtements souillés, des blessures ouvertes,
Et l'appareil sanglant de la Destruction !
Par cat - Publié dans : Poêmes
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Texte Libre

Pour répondre à la même question qui revient souvent, oui tout ce qu'il y a sur ce blog est de mes petites mains. Vous pouvez également laisser des commentaires.

Liens

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Créer un Blog

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés